CAMILLE BOSQUÉ



Designer, docteure en esthétique et design et professeure agrégée d'arts appliqués.
Enseignante à l'École Boulle (DN MADE Objet Édition et Productions + DSAA Design Objet Manufactures Contemporaines) et à l'ENSCI - Les Ateliers.

camille.bosque@ensci.com
Instagram : @camille.bosque




RECHERCHE
PUBLICATIONS



CONFÉRENCES
COMMUNICATIONS




CONSEIL
BÉNÉVOLAT



ENSEIGNEMENT
ÉCOLE BOULLE


ENSEIGNEMENT
ENSCI-LES ATELIERS



ATELIER








ACTUALITÉS /
FEED



DESIGN POUR UN MONDE FINI / 2024
Design pour un monde fini. Lexique à l’usage de celles et ceux qui veulent maintenir l’habitabilité du monde

Bosqué, C. (2024)
Design pour un monde fini. Lexique à l’usage de celles et ceux qui veulent maintenir l’habitabilité du monde
, Paris, Premier Parallèle

En 1971, Victor Papanek publie Design pour un monde réel, devançant de peu la publication du rapport Meadows intitulé Les limites à la croissance (dans un monde fini), qui alerte sur la prolifération d'objets manufacturés dans un monde en proie aux crises climatiques.
Plus d'un demi-siècle plus tard, les questions soulevées par ces livres sont plus brûlantes que jamais.
Quelle est, aujourd'hui, la responsabilité particulière du designer face au monde contemporain ? Quelle peut être sa tâche, dans un monde non plus réel, mais fini ?
Cet ouvrage est un recueil pratique pour puiser des ressources théoriques. Il y est question d'un design d'inventeurs ingénieux, de designers bricoleurs, de hackers et de makers. Il n'est pas exhaustif et encore moins objectif. C'est un outil engagé et discutable, qui s'adresse autant aux enseignants et aux étudiants qu'à celles et ceux qui cherchent à mieux comprendre comment le design peut penser son action dans un monde fini, en cultivant le sens du bien commun.
Car il s'agit aujourd'hui de repenser notre manière de concevoir et de dessiner, de formuler, d'imaginer, de donner forme au monde lui-même.
 



Rencontre pour le lancement du livre le mercredi 15 mai, à 20h à la librairie Le Genre urbain, Paris 20e.

EXPOSITION / 03/2024
Serre Wangari, Saint-Ouen

ALCHIMIE DES CHANTIERS
Débris, déblais et argiles du Grand Paris


Commissariat d'exposition et scénographie :
Camille Bosqué

Photographies :
Rebecca Genet

Exposants :
Camille Bosqué, Emmanuelle Cassot, Niveau Zéro Atelier, Lucie Ponard, Anna Saint Pierre

Accompagnement logistique :
Serre Wangari, CENTQUATRE-PARIS, Galerie Mariton, Ville de Saint-Ouen


Les territoires du Grand Paris sont en constante mutation.
Les projets d'aménagement ou de réaménagement urbains génèrent de nombreuses zones de chantier. Le développement du Grand Paris Express, vaste projet d'extension du réseau de transport en commun de la région francilienne, est notamment une occasion de voir sortir du sol des masses de terre, de cailloux, de roches et d'argiles.

Cette exposition présente les recherches et projets d'une jeune génération de designers qui ont en commun de travailler avec les débris, déblais et terres excavées sur les chantiers d'Ile-de-France.

À la manière des alchimistes, qui œuvrent à transformer des matériaux impurs en ressources précieuses, ces designers font de
la transformation des matériaux et matières premières récoltées au milieu des pelleteuses et des bulldozers leur champ d'exploration. Habituellement considérés comme des déchets, ces rebuts sont le point de départ d'une production, en petite série, d'objets utilitaires, décoratifs ou sculpturaux qui portent en eux les traces et les couleurs de leurs territoires d’origine.



EXPOSITION / 03/2024
Serre Wangari, Saint-Ouen

ALCHIMIE DES CHANTIERS
Débris, déblais et argiles du Grand Paris

Vernissage de l’exposition Alchimie des Chantiers
1er mars 2024, Serre Wangari, Saint-Ouen

Photographies : Marion Chemineau




DU CHANTIER AU BANQUET / 07/2023 > 03/2024
Notre petite manufacture de bols en terres excavées

Projet lauréat de l’Appel à Projet “Partage ton Grand Paris”, lancé par la Société du Grand Paris.

Lancé en février 2023 par la Société des Grands Projets (ex Société du Grand Paris) et la Métropole du Grand Paris accompagnées par le Fonds de dotation du Grand Paris Express, et en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, l’Association des Directrices et Directeurs des Affaires Culturelles d’Île-de-France, L’Olympiade Culturelle – Paris 2024, l’Établissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay et l’association COAL, l’Appel à Projets « Vivants Voyageurs - Partage ton Grand Paris #3 » a pour ambition le déploiement d’une programmation culturelle et vivante autour des chantiers du Grand Paris Express visant à préfigurer la Métropole de demain.

1. Récolte de terres de chantiers
Sur les chantiers de la ligne 18 du Grand Paris Express (Sud de Paris), j’ai récolté deux terres différentes : de l’argile à meulière et de la marne bleue.

2. Ateliers
J’ai mené des ateliers avec quatre classes de CM1 - CM2, de deux écoles de Saint-Ouen et de Saint-Denis. Les enfants ont tamisé la terre, et l’ont ensuite estampée dans des moules en plâtre pour fabriquer collectivement plus de 200 bols en terres excavées.

3. Banquet

En décembre, j’ai organisé un immense banquet à la Serre Wangari à Saint-Ouen, lors duquel les 80 enfants qui avaient participé aux ateliers ont préparé leur repas avec des produits de saison. Ils ont ensuite dégusté leur soupe dans les bols qu’ils avaient eux-mêmes fabriqués. 

4. Exposition
En mars 2024, j’ai organisé une exposition qui retraçait cette aventure et présentait également les travaux d’autres designers céramistes qui travaillent sur la question de la fabrication d’objets à partir d’argiles, de terres ou de gravats considérés comme des rebuts : Anna Saint Pierre, Lucie Ponard, Niveau Zéro Atelier, Emmanuelle Cassot.
Pour cette exposition, j’étais à la fois commissaire et scénographe.



PODCAST DESSIN DESSEIN / 2022
Épisode 31 · “Démocratie : Open design”


Interview dans le podcast Dessin Dessein proposé par Laure Choquer.

Épisode 31, troisième volet de la thématique sur la démocratie.